Rechercher
  • donascimento9

Je me confine, tu te confines, nous nous confinons…

Mis à jour : janv. 11





Se retrouver chez soi avec ceux que l’on aime et avoir du temps devant soi, n’est-ce pas normalement une situation de rêve ? C’est le « normalement » qui change tout car la situation actuelle est pour le moins « extraordinaire » et vient générer de l’angoisse au sein de notre confinement aussi douillet soit-il.

Pourtant dans la grande majorité des cas tout va bien. Alors d’où vient cette angoisse qui nous empoisonne la vie ? et que pouvons-nous faire pour nous en libérer ou du moins la maintenir à distance.

Est-ce que cette situation dépend de vous ? non.

Est-ce que vous pouvez changer quelque chose ? non

Est-ce que vous pouvez faire quelque chose ? oui notamment rester chez vous.

C’est le moment pour vous de lâcher prise, ah ah ! ça y est le mot que tout le monde attendait est de retour ! eh oui ! car dans cette situation il convient de faire le tri entre ce sur quoi nous pouvons agir et le reste … et je peux vous garantir que du reste il y en a beaucoup… un exemple pour illustrer mon propos :

Lorsque vous montez dans un avion vous êtes totalement dépendant du pilote vous êtes obligé de vous en remettre à lui ; aucune pédale de frein ou d’accélérateur sous vos pieds ni de volant entre les mains. Les personnes qui aiment tout contrôler dans leur vie personnelle ou professionnelle souffrent bien souvent d’angoisses à l’idée de prendre l’avion car elles doivent d’une certaine façon accepter de ne rien pouvoir contrôler et de faire confiance à quelqu’un qu’elles ne voient pas et ne connaissent pas ! Accepter la situation et s’en remettre, c’est le début du lâcher prise.

L’idée n’est pas de tout lâcher et de se laisser aller, bien au contraire il s’agit de reprendre sa vie en main afin d’accepter la situation et ne plus la subir.

Alors comment faire ? Voici quelques idées qui peuvent vous aider :

-Prendre de la distance par rapport aux médias qui diffusent une information en continu extrêmement anxiogènes et aux réseaux sociaux. Choisissez un moment dans votre journée pour écouter les informations sur un média sérieux et passez rapidement à autre chose.

-Se créer des rituels : se lever, faire sa toilette, s’habiller, prendre un petit déjeuner équilibré, faire quelques exercices de sport ou de yoga ou de méditation, travailler, donc régler sa journée comme du papier à musique et s’y tenir.

-Rester en contact téléphonique ou visuel avec ses proches ou des personnes seules et isolées.

-Vivre au jour le jour et prendre conscience de nos actions quotidiennes, éviter de trop se projeter dans le futur.

-Rester positif et accueillir, voire se réjouir, de tous les moments positifs de la journée ; un sourire, la voix d’une personne aimée au téléphone, de bonnes nouvelles d’amis ou de voisins, un rayon de soleil qui réchauffe, le chant des oiseaux …

-Pour les plus « ambitieux », se donner un objectif par semaine décliné en actions journalières à poser par écrit et à valider au fur et à mesure, (si vous n’y arrivez pas je suis là pour ça ! ;))


Bon confinement, prenez soin de vous et de ceux que vous aimés !

0 vue0 commentaire